Quelles activités sportives pour gagner en masse musculaire ?

Quelles activités sportives pour gagner en masse musculaire ?

Le but ultime de la plupart des personnes qui se mettent au sport est d’avoir un corps de rêve musclé là où il faut. Le nombre et la variété des activités sportives qui existent laisse l’embarras du choix. Mais certaines d’entre elles sont plus recommandées si l’objectif est de gagner en masse musculaire. En voici quelques unes.

Le Squash

Sport brûle-graisse par excellence, le squash est surtout idéal pour augmenter les muscles au niveau la cuisse et les fessiers. Tout comme le ventre, ces parties du corps se ramollissent rapidement en cas de manque d’activités physiques. Le squash permet d’éliminer jusqu’à 900 calories en une heure seulement. C’est un sport très énergique qui demande de l’endurance mais reste facile à pratiquer. Il implique des courses rapides et des vas-et-viens. Une séance dure entre une à deux heures. Cela suffit amplement pour booster l’explosivité.

Le squash est un sport à raquette qui s’exerce en salle ou en plein air, face à un mur. Contrairement aux autres disciplines à raquette, le terrain n’a pas besoin de filet. Le principe du jeu est que les deux adversaires partagent et défendent alternativement la même surface de jeu. Ce sport très dépensier en calorie sollicite particulièrement les muscles au niveau des cuisses et des fessiers. Mais le haut du corps, notamment les épaules et l’avant-bras sont également travaillés. Le squash est donc vivement recommandé pour se sculpter un corps harmonieux.

Le rameur

Le sport en rameur est connu pour être l’un des plus complets en termes de sollicitation de tous les muscles du corps. Le dos, les abdominaux, les épaules, les bras, les cuisses, les fessiers… près de 80% des muscles sont travaillés. Et pour une heure de séance de rameur, on brûle jusqu’à 700 calories. Cette discipline aide à améliorer la capacité respiratoire et booste l’endurance.

Il n’inclut aucun risque pour les articulations si l’on compare avec les autres sports comme la course à pieds par exemple. Il faut cependant adopter les bonnes postures pour éviter d’avoir mal. Pour pratiquer du rameur, il est plus judicieux d’être guidé par un coach sportif. Il est aussi nécessaire de se protéger les genoux et les épaules.

La natation

Largement pratiquée par la plupart des grands sportifs, la natation est l’activité idéale pour se sculpter un corps plus tonique et se muscler de manière équilibrée. Une heure de natation peut brûler jusqu’à 545 calories. D’ailleurs, il n’y a pas de durée limite pour nager même tous les jours, voire plusieurs fois en une journée sauf si contre-recommandation médicale.

Outre les 4 styles de nages connus (brasse, crawl, papillon, dos), ce sport aquatique se décline en toutes sortes de formes ludiques et artistiques. Parmi ces déclinaisons, on peut citer l’aquagym, l’aquabike ou encore le yoga aquatique qui sont aussi très bien pour se muscler en douceur. Un des intérêts de faire de la natation réside dans le fait qu’elle est quasi sans risque pour les articulations. Elle améliore également les capacités respiratoires et cardiovasculaires. Les mouvements de natation favorisent la circulation sanguine et éliminent la rétention d’eau entre autres. Elle n’augmente pas la masse musculaire à proprement parler mais détend les muscles pour qu’ils se développent plus rapidement.

Le basket

Le basket fait partie des sports complets qui travaillent la grande majorité des muscles du corps. Il sollicite les bras, les épaules, les jambes, les cuisses et les abdos. Une heure de basket brûlent jusqu’à 600 calories selon l’énergie utilisée par le joueur. Les extensions pour tirer au panier musclent les abdos. Les accélérations et sprints boostent le cardio. Les gestuels nécessaires aux tirs fortifient les bras et les jambes.
Bref, le basket régulier anime le corps en entier et favorise donc le gain de masse musculaire. Mais ce sport demande quand même de bonnes conditions physiques. Il ne convient donc pas à ceux qui manquent d’énergie à cause d’une pathologie et ceux qui souffrent de douleurs musculaires ou articulaires.

Fermer le menu